Réunion de Conseil communautaire 27 février 2014

Le Grand Soir où tout est dit !

Le plus préoccupant en fin d’article. Incroyables vérités crues !

IDEA avait prévenu les Bonnevalais. Il fallait venir ! Assister ce 27 février 2014 à la réunion du Conseil Communautaire.

Véritable théâtre vivant très masculin. Où l’on apprend entre autres qu’on envisage de réfléchir au coût d’entretien du Centre nautique.

Bonneval avait besoin d’une piscine à la hauteur de l’engagement de ses sportifs. Ce n’est pas IDEA qui ira contre cela.

Mais IDEA  exige de la transparence. Le Président de la Comcom annonce que le taux accordé par la « Caisse des dépôts et consignations » sur cette période serait de 2,25 %. Débattons de la question ! Ne s’agit-il pas plutôt, Messieurs les comptables soi-disant experts, d’un taux variable ajusté à + 1 % du taux du livret A. (Pour mémoire : 4,33 % en moyenne sur les 40 dernières années)

IDEA organise un concours d’arithmétique sur un cas d’école :

Problème : ( grosse calculette autorisée)

Une communauté de communes emprunte 6 000 000,00 € à un taux variable ajusté à + 1 % du taux du livret A.

Cet emprunt est remboursé à 40 ans avec un différé de 3 ans.

Sachant que le taux du livret A à venir dans les 43 prochaines années est impossible à prévoir par les meilleurs économistes et qu’on autorise le candidat à se référer au taux moyen des 43 dernières années pour une approximation plus vraisemblable.

Sachant qu’un versement en livret A de 6 000 000,00 € en 1973 aurait généré un capital de 35 631 128 81,00 € en 2014, pour un rendement moyen de 4,33 %

Question 1) : À combien peut-on estimer le remboursement d’un même montant contracté aujourd’hui, remboursé sur 40 années au même taux + 1 % ?

– On objectera que l’inflation concomitante  supposée engendrerait des rentrées d’€ proportionnellement augmentées – supputations risquées !

Rattrapage – Question 2) : Quel âge aura Julien, sur qui pèseront nos dettes, dans 43 ans, sachant qu’il a 10 ans en 2014 ?

Rattrapage – Question 3) : Combien coûtera l’entretien du Centre nautique tout au long de ces 43 ans ?

Rattrapage – Question 4) : Le Centre nautique sera-t-il à reconstruire avant la fin du remboursement de l’emprunt ?

Le Grand Soir où tout est dit ! BIEN PLUS PRÉOCCUPANT

Qui l’eût crue ?

IDEA cite ci-dessous le Président du syndicat mixte d’aménagement et de restauration du bassin du Loir en Eure-et-Loir, par ailleurs Conseiller départemental et N° 5 sur la liste concurrente, qui commente les problèmes de fonctionnement de la station d’épuration :

« Heureusement qu’il y a des crues de temps en temps pour la vider » !

Les communes en aval, Saint-Maur, Marboué, Châteaudun … Cloyes … apprécieront !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s